JOUR 7 – FESTIVAL EVERYBODY’S PERFECT

//JOUR 7 – FESTIVAL EVERYBODY’S PERFECT

Le jeudi 18 était sans aucun doute un jour de réflexions, d’échanges et de discussions. Et ce, sur des thématiques variées mais qui ont eu comme toile de fond le vécu et les réalités de personnes LGBTIQ* fragilisées par leur environnement institutionnel, social ou sociétal. Dans la série de courts-métrages Militances, le réalisateur Domenico Onorato a présenté Duo Volte, un film qui parle des conséquences du refus d’être soi et de la pression de la société mise sur les hommes afin de reprendre les stéréotypes de la « virilité ». Le bal des chattes sauvages, un documentaire suisse, a été accompagné d’une discussion sur l’affirmation de ses désirs. La Suisse était tout aussi bien représentée avec le documentaire Being Okey sur le parcours d’un migrant nigérian homosexuel. Le film Refugees under the rainbow et Half Life, ont ainsi complété cette soirée consacrée aux « Migrations, Asile et Discriminations multiples » où une palette d’invité.e.s et d’expert.e.s de qualité, ont pu compléter les réflexions des réalisatrices présentes (Nadia Lanfranchi, Nina Oppliger et Corine Pfister).

2018-10-19T21:24:56+00:00