NO STRAIGHT LINES : THE RISE OF QUEER COMICS

Synopsis

Quand les héro·x·ïnes queer n’existent pas, il faut les inventer. La bande dessinée est l’un des champs d’expression les plus accessibles et les plus créatifs à cet égard. Un crayon et un papier (et la cave d’un club de karaté pour femmes !) suffisent à l’américaine Mary Wings, en 1973, pour produire la première BD lesbienne. À l’instar de Rupert Kinnard, père du premier super- héros noir et gay, les auteur·x·es LGBTIQ+ composent des œuvres novatrices, décapantes et profondes pour aborder tous les sujets: sida, mariage, race, genre, etc. Avec l’intervention d’Alison Bechdel (célèbre pour Fun Home), ce documentaire fait des BAM! CRUNCH! RIP! TEAR! MMMH! pour raconter la magie du 9e art, pionnier queer de la culture populaire.

Details

Genre Documentaire
Durée 79 min
Pays US
Langue originale EN
Audio EN
Âge min. lég. 16
Âge min. acc. 14

Première suisse
Prix du jury à Outfest Los Angeles
Sélectionné à Tribeca New York, à Sheffield Doc/Fest, à Frameline San Francisco et à Fire! Barcelone

Distribution

Réalisateur Vivian Kleiman

Le film est en VO sans sous-titres, afin de valoriser les planches de BD

Achetez vos billets

Il ne reste que quelques places ! Complet !

Quand les héro·x·ïnes queer n’existent pas, il faut les inventer. La bande dessinée est l’un des champs d’expression les plus accessibles et les plus créatifs à cet égard. Un crayon et un papier (et la cave d’un club de karaté pour femmes !) suffisent à l’américaine Mary Wings, en 1973, pour produire la première BD lesbienne. À l’instar de Rupert Kinnard, père du premier super- héros noir et gay, les auteur·x·es LGBTIQ+ composent des œuvres novatrices, décapantes et profondes pour aborder tous les sujets: sida, mariage, race, genre, etc. Avec l’intervention d’Alison Bechdel (célèbre pour Fun Home), ce documentaire fait des BAM! CRUNCH! RIP! TEAR! MMMH! pour raconter la magie du 9e art, pionnier queer de la culture populaire.