Toutes les vies de Kojin

Synopsis

Lorsque le réalisateur, Kurde iranien réfugié en France, rencontre Kojin, il lui propose de filmer les regards, questionnements et assertions de la société kurde irakienne sur son homosexualité. Fier et affirmé, Kojin se plie au jeu et affronte tout. Des interrogations incrédules de la famille pieuse du cinéaste, au déni de l’homme de la rue, de la violence promise par des témoins répugnés à la guérison certifiée par un imam, des envolées poétiques d’un lettré au soutien du réalisateur, il affronte tout mais se libère aussi sous l’œil bienveillant de la caméra.
Tantôt drôle tantôt effrayant, le film plonge dans une réalité glaçante et poignante : avec l’exil comme seul espoir ?

Details

Genre Documentaire
Durée 88 min
Année 2019

VO kur ST fr

Prix du jury au festival Chéries-Chéris

Lundi 12 et mardi 13, les projections sont suivies d'une discussion avec le réalisateur

Avec le soutien du Bureau de l’Intégration des Étrangers de la République et canton de Genève

Avec le soutien du Fonds culturel Sud

Distribution

director Diako Yazdani

Première suisse

Achetez vos billets

Il ne reste que quelques places ! Complet !

Lorsque le réalisateur, Kurde iranien réfugié en France, rencontre Kojin, il lui propose de filmer les regards, questionnements et assertions de la société kurde irakienne sur son homosexualité. Fier et affirmé, Kojin se plie au jeu et affronte tout. Des interrogations incrédules de la famille pieuse du cinéaste, au déni de l’homme de la rue, de la violence promise par des témoins répugnés à la guérison certifiée par un imam, des envolées poétiques d’un lettré au soutien du réalisateur, il affronte tout mais se libère aussi sous l’œil bienveillant de la caméra.
Tantôt drôle tantôt effrayant, le film plonge dans une réalité glaçante et poignante : avec l’exil comme seul espoir ?