Suk Suk / Twilight’s Kiss

Synopsis

 À 70 ans, Pak, un chauffeur de taxi qui vit avec sa femme, va prendre sa retraite pour passer le relais à son beau-fils. Hoi, divorcé, vit avec son fils, un pieux chrétien, et sa famille. Les deux hommes ont passé leur vie dans le placard et se rencontrent dans les rues de Hong Kong. Tombant progressivement amoureux, ils commencent à contempler la possibilité d’un avenir ensemble. Inspiré de témoignages oraux, ce scénario visite des mondes dissimulés, reniés par la société, tout en dénonçant habilement les discriminations autour de trois grands tabous : le désir chez les personnes âgées, l’homosexualité et la remise en question des traditions. 
Rarement abordés en Chine, ces interdits se confrontent à la prévalence des habitudes, au coeur d’un film qui touche finalement à l’universel. L’absolue beauté du film se loge dans la mise en scène sensible, en accord majeur avec la tendresse et la passion que ces deux hommes découvrent.

Details

Genre Fiction
Durée 92 min
Année 2019

VO chi ST fr

Lauréat de 7 récompenses pour meilleur film, meilleur scénario et meilleur acteur à Hong-Kong et en Chine

Dimanche 11 octobre, la projection est suivie de la table ronde Les injonctions ou la dramaturgie de la vie, soutenue par le Service Agenda 21 – Ville durable de la Ville de Genève : www.geneve-lgbtiq.ch

Distribution

director Ray Yeung

 Première suisse romande

Achetez vos billets

Il ne reste que quelques places ! Complet !

 À 70 ans, Pak, un chauffeur de taxi qui vit avec sa femme, va prendre sa retraite pour passer le relais à son beau-fils. Hoi, divorcé, vit avec son fils, un pieux chrétien, et sa famille. Les deux hommes ont passé leur vie dans le placard et se rencontrent dans les rues de Hong Kong. Tombant progressivement amoureux, ils commencent à contempler la possibilité d’un avenir ensemble. Inspiré de témoignages oraux, ce scénario visite des mondes dissimulés, reniés par la société, tout en dénonçant habilement les discriminations autour de trois grands tabous : le désir chez les personnes âgées, l’homosexualité et la remise en question des traditions. 
Rarement abordés en Chine, ces interdits se confrontent à la prévalence des habitudes, au coeur d’un film qui touche finalement à l’universel. L’absolue beauté du film se loge dans la mise en scène sensible, en accord majeur avec la tendresse et la passion que ces deux hommes découvrent.