Les injonctions ou la dramaturgie de la vie / TABLE RONDE

Synopsis

Quid des injonctions permanentes à la cis-hétéronormativité subies par les personnes LGBTIQ+? Réflexions anodines, censures, menaces, actions violentes de «conversion»...: autant d’obstacles à surmonter, autant de choix à opérer, autant de déterminants de chemins de vie. À l’issue du film, un scénariste et une philosophe portent leurs regards croisés sur ces histoires mises en scène par l’art du cinéma. Un dialogue sur la construction des personnages, le développement d’une dramaturgie, la construction de soi et les choix de vie. Deux éclairages qui tenteront de cibler et de déconstruire ces tentatives de normalisation des êtres humains que sont les injonctions. Le cinéma et la philosophie, comme instruments de libération

Details

Durée 60 min

À l’issue du film Suk Suk
La table ronde s'appuie notament sur les films Suk Suk et Metamorphosis. Il n'est cependant pas nécessaire de voir les 2 films pour apprécier cette table ronde

Séance suivie d’une verrée offerte par le Service Agenda 21 – Ville durable de la Ville de Genève
Avec le soutien du Service Agenda 21 – Ville durable de la Ville de Genève, dans le cadre de sa campagne 2020 contre l’homophobie et la transphobie : geneve-lgbtiq.ch

Avec le soutien du Fonds Universitaire Maurice Chalumeau

La table ronde est incluse dans le prix du billet de cinéma pour le film  Suk Suk (pas de réservations spécifiques à prendre)

INVITÉ·ES
Romain Compingt, scénariste et co-scénaristede longs-métrages

Ayant construit quelques personnages ouvertement LGBTIQ+, il a cependant majoritairement œuvré à partir d’une arène hétéronormative. Convaincu d’avoir, tantôt volontairement tantôt involontairement, insufflé une vision queer à ses travaux, il interroge: dans quelle mesure, la norme est subie? Dans quelle mesure les scénaristes la dépassent ?

Alicia Hostein, docteure en philosophie et en littérature française
Elle étudie les liens entre passion amoureuse, expression et identité, ainsi que les formes littéraires du discours amoureux: il existe un lien essentiel entre la forme de l’expression et la forme du sentiment. L’expérience amoureuse est un point critique dans la constitution de l’identité d’un sujet, toujours socialement et politiquement déterminé. Avec la passion amoureuse émerge la possibilité d’un dépassement de ces déterminations, dont elle reste cependant toujours tributaire.

MODÉRATRICE
Caroline Dayer
, docteure et chercheuse, formatrice et consultante, experte en prévention des violences et des discriminations.

Achetez vos billets

Il ne reste que quelques places ! Complet !

Quid des injonctions permanentes à la cis-hétéronormativité subies par les personnes LGBTIQ+? Réflexions anodines, censures, menaces, actions violentes de «conversion»…: autant d’obstacles à surmonter, autant de choix à opérer, autant de déterminants de chemins de vie. À l’issue du film, un scénariste et une philosophe portent leurs regards croisés sur ces histoires mises en scène par l’art du cinéma. Un dialogue sur la construction des personnages, le développement d’une dramaturgie, la construction de soi et les choix de vie. Deux éclairages qui tenteront de cibler et de déconstruire ces tentatives de normalisation des êtres humains que sont les injonctions. Le cinéma et la philosophie, comme instruments de libération